17/12/2004

La baleine..

Je fais un écart..
je cite Patrick Manet
ou les *onduations* de la baleine.

En quelques mots : L’échelle sonore moyenne des sons fondamentaux de la contrebasse, se situe entre 41Hz et 300Hz. Ces fréquences sont ressenties par tout individu depuis sa vie fétale, par vibrations sur les os du crâne, bien avant la formation du système auditif. Associées à des modes de jeux et des tonalités précises, elles apportent au fœtus comme dans la vie extra-utérine, sensation de calme et de bien-être. Certaines de ces fréquences sont bien connues des kinésithérapeutes, qui les emploient à titre rééducatif (50Hz fréquence stimulante, 110Hz fréquence antalgique...).

Le timbre de la contrebasse, très riche en harmoniques du fait de la grande longueur des cordes, n’est jamais agressif ou perturbant.
Cet instrument permet, par ses deux modes de jeux principaux, pizzicato (avec les doigts) et arco (avec l’archet), de travailler le son dans une large palette de structures émotionnelles. En relation avec les différentes hauteurs, les rythmes et les intervalles choisis, il est aisé pour un instrumentiste de bon niveau de faire naître un mystère, d’apporter une assurance, une fiabilité fondamentale, de suggérer des directions affirmées ou évasives selon les besoins.

Patrick Manet

06:55 Écrit par always the sun | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.