16/12/2004

à 4 pattes..

Rapelle toi...

Ont étaient défoncés comme des buses..
Ont déchiraient la route...
Moteur vrombissant en rouge
en cette nuit sans étoiles..
Rapelle toi.. Ont a foncé tout droit,
Tous phares dehors..
Ont voulaient en manger de cette nuit..
Ont voulaient en exploser des salopards..
Ont voulaient tout casser, tous ces enfoirés
Qu'ont avaient croisés ce soir là..
Ont auraient bouffer le coquelicot
le pavôt et la nielle.. et les airelles.

Rappelle toi Pierre..
T'as "lacher" sur la fin un peu..
Moi j'étais POUR plonger la bagnole
dans la piscine..
T'imagines la gueule des premiers baigneurs
qu'auraient sagement posés leurs petites affaires
et d'aller piquer une tète dans le bassin 50m..
Putain !!! j'aurais aimé la voir au fond..
T'avais peut-être pas envie de rentrer à pied.
Ont est rentrés à 4 pattes..
T'avais choisi un champ de blé
Pour en finir..
Petit joueur va..
Et d'y retourner la récuperer..
À l'aube.

20:29 Écrit par always the sun | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.